Accompagner et faire grandir l’humain

Écouter • Révéler les talents • Vivre l’essentiel

&Sens Marie Laure Gauvin Accueil & Sens <div>Je vous rappelle ?</div> <div>Contactez-moi</div> <div>&Sens sur Facebook</div> <div>&Sens sur Twitter</div>
Marie Laure Gauvin
06 82 57 08 55


Pourquoi créer du « lien » entre les membres d’un groupe ?

Pour améliorer sa « production » ! Plus l’animateur du groupe va créer d’intimité entre les membres, plus ils vont oser se dévoiler et s’investir dans l’activité. C’est ce qu’Eric Berne appelle « l’ajustement d’imago ».
Quand les participants arrivent à une réunion, ils vont user des « bonjour » ou autres rituels pour entrer en contact. Puis vont venir les sujets « passe-temps » sur la pluie ou le beau temps, la dernière nouvelle de l’entreprise si c’est une réunion intra-entreprise… Jusque-là, les personnes auront une image superficielle des autres. L’arrivée de l’objet de la réunion va amorcer une communication plus intense. Mais cette communication sera d’autant plus sincère et productive que les participants auront une image affinée de chacune des autres personnes du groupe. Un membre pourra d’autant plus facilement dire son point de vue, son idée, s’il sait qu’il ne va pas être dévalorisé, jugé, ou déposséder de son idée… s’il sait qu’il va être reconnu pour qui il/elle est.
D’où l’enjeu de créer de l’intimité, c’est-à-dire du lien entre les personnes au-delà de « Bonjour, il fait beau ce matin », du lien à partir de qui je suis, ce qui m’anime, ce que je pense…. Cela vous parait bien difficile à appliquer dans votre situation professionnelle ? Essayez ! Par exemple, en demandant aux participants de répondre à quelques questions en début de rencontre.
Comment allez-vous au démarrage de cette réunion ? (votre « météo » du jour)
Qu’est-ce qui est important pour vous dans ce qu’on va aborder ?

Ou tout autre jeu « brise-glace ». Sans oublier de fixer des règles protectrices, partagées par tous, et de les redire à chaque nouvelle rencontre.
 
Inspiration de cette déambulation : la Théorie des organisations de Berne

marie-laure gauvin
 


formation projet